Avocat Défense Pénale et Conseil

À Amiens et partout en France

Téléphone

03.22.71.85.08 / 07.85.59.22.24

Maitre Stéphane DIBOUNDJE, Ancien Secrétaire de la conférence, est intervenu en  défense pour le père du nourrisson et a obtenu un non lieu dans cette affaire.

 

Mort suspecte d'un nourisson

Articles :

http://www.courrier-picard.fr/134042/article/2018-09-06/la-mort-du-bebe-restera-inexpliquee

Trois mois après la mort du bébé, son père est sorti de prison (Le Courrier Picard du 10 Novembre 2014) >>
Flou total autour de la mort du bébé à Amiens (Le Courrier Picard du 11 Août 2014) >>
Amiens : mort suspecte d’un nourrisson (France 3 Picardie 31 Juillet 2014) >>
Mort suspecte d’un bébé à Amiens : le père en prison (Le Courrier Picard 31 Juillet 2014) >>

http://www.courrier-picard.fr/106567/article/2018-04-28/le-bebe-est-mort-davoir-ete-secoue

http://www.courrier-picard.fr/archive/recup/region/amiens-la-mort-du-petit-adryanno-reste-mysterieuse-ia0b0n780970

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/somme/amiens/tribunal-amiens-prononce-non-lieu-parents-adryanno-accuses-avoir-mortellement-secoue-leur-bebe-1534990.html

Adryanno, bébé secoué à Amiens : le parquet demande le renvoi aux assises

© AFP
© AFP

Le parquet d’Amiens a demandé le renvoi aux assises pour les parents du petit Adryanno, un bébé de six semaines décédé en 2014 après, semble-t-il, avoir été secoué.

Par CV

Selon le Procureur, l’autopsie a confirmé les faits de secouement. Après une longue enquête basée essentiellement sur les rapports médicaux, il es avéré que le bébé est mort d’un hématome sous-dural, le 25 juillet 2014 à l’hôpital d’Amiens.

Le père d’Adryanno, âgé de 22 ans à l’époque des faits, est représenté par Me Stéphane Diboundje. Ce dernier espère un non-lieu.  Après le signalement de l’hôpital, il avait été placé en garde à vue, tout comme la mère de l’enfant, 20 ans au moment du drame. Le jeune homme avait ensuite été mis en examen puis placé en détention provisoire pour « violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

Adryanno, bébé secoué à Amiens : le parquet demande le renvoi aux assises
Reportage: Tristan Baudenaille-Pessotto, Étienne Breil, Léo Ségala ; avec Maître Houria Zanovello, avocate de la mère de l’enfant (archives) ; Maître Stéphane Diboundje, avocat du père de l’enfant ;

Selon la Haute autorité de santé, plusieurs centaines d’enfants, la plupart de moins d’un an, sont victimes chaque année en France de la forme de maltraitance qu’est le « syndrome du bébé secoué », avec une mortalité de 20% en moyenne.

  •  

    Le tribunal d’Amiens prononce un non-lieu pour les parents d’Adryanno, accusés d’avoir mortellement secoué leur bébé

    Palais de justice d'Amiens / © France 3 Picardie
    Palais de justice d’Amiens / © France 3 Picardie

    Le tribunal d’Amiens a prononcé un non-lieu à l’encontre des parents du petit Adryanno, décédé à l’âge de 6 semaines après avoir été secoué. Selon l’avocat du père de l’enfant, Me Stéphane DIBOUNDJE, le juge a estimé que l’enquête n’a pas permis d’établir qui était l’auteur des faits.
    Les parents de l’enfant avaient été mis en accusation pour « violences ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner ». Le 25 juillet 2014, Adryanno, un bébé de 6 semaines, mourrait à l’hôpital d’Amiens des suites d’un hématome sous-dural. L’enquête avait révélé que le bébé avait été secoué.

    Après un signalement de l’hôpital auprès des autorités, le père, alors âgé de 22 ans, avait été placé en détention provisoire. Il était sorti de prison après de 3 mois derrière les barreaux.

    Face à la gravité des faits, le Parquet d’Amiens avait alors demandé le renvoi de l’affaire devant les assises.

    • Adryanno, bébé secoué à Amiens : le parquet demande le renvoi aux assises  

    Une demande de renvoi qui est dès lors annulée par le non-lieu prononcé vendredi dernier par le juge. L’enquête n’aurait pas permis de déterminer précisément qui est l’auteur des coups ayant entraîné la mort de l’enfant.

 Par France 3 Picardie

Voir les autres enquêtes à la une >>